Se fabriquer un petit terrarium home made : mode d’emploi

Si vous avez la main verte mais que vous ne disposez d’un grand jardin, alors ce sujet vous concerne. Lancez-vous dans la création de votre propre terrarium.

Pourquoi un terrarium et que faut-il pour en créer un ?

Un terrarium est à la terre ce qu’un aquarium est à l’eau. Même si le terrarium peut être destiné à accueillir des animaux, le plus courant concerne les plantes. Ainsi, grâce à un terrarium DIY, vous pourrez apporter une touche de déco à votre intérieur, et vous assouvirez en même temps votre passion pour les plantes. De plus, aussi petites soient elles, ces dernières contribueront certainement à améliorer la qualité de votre air intérieur. Les terrariums sont faciles à préparer, résistants et nécessitent peu d’entretien. Le matériel nécessaire pour vous construire un terrarium n’est pas compliqué à trouver. Ainsi, il vous faudra :

– Un bocal en verre transparent, un vase, un bol, un verre ou tout autre récipient en verre;
– Des roches, des galets ou des morceaux de verre recyclé;
– Du charbon actif;
– Du terreau approprié à vos futures plantes;
– Des petites plantes, dont la taille pourra s’adapter à votre récipient;

Quelles plantes adopter ?

En ce qui concerne les plantes, il n’y a aucune restriction. Toutefois, pour l’esthétique et le coté pratique, même si ceci n’est pas une règle générale, préférez les petites plantes et qui n’auront pas tendance à pousser trop haut. Lors de la composition de votre terrarium DIY, il faut veiller à ce que les plantes succulentes et les cactus soient cultivés ensemble, tandis que les plantes de type fougères et les plantes tropicales sont regroupées. Elles nécessitent chacune des quantités différentes d’eau et des types de sols différenciés.

Les étapes pour monter votre terrarium

D’abord, nettoyez bien votre récipient ou votre bocal. Rappelez-vous, vous pouvez choisir un enclos en verre acheté dans les magasins spécialisés ou simple bocal de confiture recyclé pour votre terrarium DIY. Ensuite, remplissez le fond avec des roches ou des cailloux. Cela crée une fausse couche de drainage, de 1 à 5 cm d’épaisseur, pour que l’eau puisse circuler. Ajoutez ensuite une couche mince de charbon actif qui améliorera la qualité de votre petit jardin en réduisant les bactéries, les champignons et les odeurs.

L’étape suivante consiste à ajouter le terreau ou substrat adapté à votre petite plantation et placez-y ensuite vos pousses. Vous pouvez ajouter des accessoires comme une couverture de mousse, des figurines ou tout autre objet qui vous inspire pour la décoration. Une dernière information, la lumière directe du soleil sera emprisonnée par le verre et la chaleur brûlera les plantes. Préférez donc la lumière indirecte pour de meilleurs résultats.

Aménagement bureau : les repose-poignets sont-ils vraiment utiles ?
Assistants vocaux : quelle enceinte intelligente choisir ?