Le loofah, une éponge naturelle aux multiples utilisations

L’éponge loofah, aussi appelée loofa ou luffa, ne vient pas de la mer, à l’instar des autres éponges naturelles. Celle-ci pousse sur la terre ferme, et regorge de bienfaits. Le loofah est un véritable allié beauté qui ne manquera pas de ravir celles qui aiment prendre soin de leur peau au naturel.

Informations générales sur le loofah

Le loofah, à première vue, ne semble pas se destiner au soin de la peau. Pourtant, il s’agit d’une plante disposant de nombreux bienfaits, notamment dans le domaine des soins de l’épiderme. Le loofah est une courge dont la première utilisation remonte à des millénaires, dans de nombreux pays d’Asie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les éponges loofah sont parfois désignées comme étant des « concombres nettoyants ».

Après récolte, les luffas sont séchés, égrenés et commercialisés sous forme d’éponges de massage. Ils renferment des fibres naturelles aux propriétés exfoliantes exceptionnelles. Les éponges loofah peuvent être utilisées comme produits de bien-être ou gants de massages, ou en pads dédiés aux massages du visage. D’origine végétale et exemptes de colorants et substances chimiques, ces éponges sont bien tolérées par la peau, et disposent d’une durée de vie intéressante, sous réserve de bon entretien.

Éponge loofah : pour quelles utilisations ?

Considérée comme une éponge aux multiples utilisations, l’éponge loofah peut être utilisée pour réaliser des soins bien-être comme pour entretenir les voitures, le bois, les plans de travail, les sanitaires, la robinetterie… ou encore pour la vaisselle. Le loofah se révèle surtout incontournable pour l’exfoliation de la peau, l’adoucissement des cors au pied, la réalisation d’un peeling sous la douche ou encore la stimulation de la circulation sanguine et l’épilation du visage. S’adaptant à tout type de peau, il peut être utilisé sur l’ensemble du corps, de la tête au pied.

Comment utiliser une éponge luffa pour des soins bien-être ?

Pour procéder à l’exfoliation de la peau, on doit d’abord mouiller la peau à l’eau chaude afin de bien ouvrir les pores. L’éponge loofah elle-même doit aussi être humide et savonnée (savon liquide ou solide). Par la suite, il convient de l’appliquer délicatement sur chaque partie du corps déjà enduit de gel douche et de mousse (du haut vers le bas, c’est-à-dire de la tête aux pieds). Lors d’un peeling, on doit surtout privilégier les gestes circulaires afin de favoriser la circulation. Au terme de ce nettoyage en profondeur, il ne reste plus qu’à se rincer intégralement, de préférence avec de l’eau fraîche, dans l’objectif de renforcer la stimulation de la peau. Dans l’éventualité où la peau serait trop sèche après l’utilisation du loofah, il faut l’hydrater avec de l’huile naturelle.

Après la douche, il est également possible de profiter des bienfaits du loofah. Brossez délicatement (gestes partant des extrémités vers le cœur) le corps. Le but est de stimuler efficacement la circulation sanguine et optimiser l’apport en nutriments à la peau.

Il est gourmand ? Pourquoi une box bière ou une box vin est une idée cadeau originale !
Comment choisir une théière en fonte pour un amateur de thé ?